Monday, May 23, 2016

Je vais faire ce que je veux.

J'écris un article alors que je suis en pleine période d'examens universitaires, j'ai l'impression de faire quelque chose de clandestin.

Vous avez sans doute pu voir que depuis quelques mois, je ne blogue plus beaucoup. Voire, plus du tout. On est loin des publications ultra-fréquentes de mon ancien blog et de mes objectifs de publier plusieurs fois par semaine.

Est-ce que c'est un manque d'inspiration ?
Est-ce que c'est parce que je ne sais pas de quoi parler ?
Page blanche ? Chaos ?

En fait, non.
C'est un malaise. Un bon gros malaise.

Je blogue beaucoup moins qu'avant tout simplement parce que...je ne suis plus dans le trip.
Avant, j'adorais lire plein de blogs, j'en lisais tout le temps. J'adorais recevoir plein de critiques. J'avais une petite communauté et je me sentais entourée lorsque j'écrivais.

Maintenant, je regarde tout ça, et je me dis "qu'est-ce que ?"
Quand je regarde des blogs francophones, j'ai l'impression de voir tout le temps la même chose. Les mêmes sujets reviennent sans cesse, il y a des clashs (sérieusement. des c-l-a-s-h.), on critique la façon de bloguer d'untel, les partenariats d'un autre. On regarde sans cesse ce que fait le voisin. Les designs sont les mêmes, les photos sont les mêmes, les sujets sont les mêmes, les univers sont les mêmes.
Et je pense que ce n'est pas un problème en soi, ça me paraît compréhensible et normal, et je ne veux pas faire un plaidoyer contre tout ça. Mais moi, personnellement, je ne me retrouve plus là-dedans.
Je fais une overdose d'internet, en fait. Toujours les mêmes sujets, et même les sites professionnels que je lis ont baissé en qualité. Je ne me sens plus stimulée. j'ouvre une page, et je la referme après 30 secondes de lecture parce que je me rends compte que ça ne va rien m'apporter.

J'ai aussi eu un gros ras-le-bol par rapport à des comportements. Il y a plein de gens qui auraient aimé que je reprenne Vaste Blague (mon ancien blog militant), mais...
Ça n'arrivera jamais.
Et pour une raison.
Quand j'ai commencé Vaste Blague, j'avais 15 ans. 15 ans, les mecs ! Quiiiinze ! J'étais un bébé, je n'avais pas la même maturité que maintenant, les mêmes envies, la même vie en général.
Il est NORMAL que je n'aie pas envie de revenir à mes 15 ans.
J'ai évolué, j'ai grandi, j'ai appris des choses, je me suis rendue compte d'autres choses, j'ai perdu en agressivité (et en volonté, aussi, peut-être), j'ai d'autres centres d'intérêt, j'ai eu mon premier copain, j'ai eu deux copains en même temps, j'ai commencé l'université.
Il me paraît presque hors-sujet de retourner à cet ancien blog. C'est comme si vous me demandiez de recommencer mon Skyrock !
Depuis que je tiens Le Cerf à la Menthe, depuis que je ne parle plus de féminisme, de racisme, d'homophobie, depuis que je parle de choses "superficielles" telles que l'amour de soi ou le bonheur, j'ai l'impression que certains anciens lecteurs me prennent pour l'idiot du village.
Mais je ne me suis pas perdue en chemin, je parle de ce qui m'intéresse et de ce qui me semble important à ce point donné de ma vie.
Et maintenant, ce qui est important dans ma vie, c'est quelque chose de positif. Je n'ai plus envie de militer, je suis fatiguée. Je soutiens les blogs féministes, je soutiens ceux qui luttent pour le droit des LGBT, mais ne m'obligez pas à le faire moi-même.

Je suis également attristée par le total non-progrès du blog. Ça fait 5 ans que je blogue, et j'ai l'impression d'avoir toujours stagné. J'ai vu des gens qui ont commencé bien après moi, et qui ont progressé comme des flèches, pendant que moi je leur faisais coucou du bas de la montagne.
Et c'est normal, en soi. Ça dépend de chacun, des intérêts des gens qui lisent, d'un peu de chance (pas beaucoup), et de la persévérance.
Mais ces derniers temps, lorsque j'ai posté un article, je n'avais pas de retour. Pas de commentaires, ou un petit des semaines plus tard.
Je n'ai pas envie de faire des discours du genre "olala vous ne me rendez rien gna gna gna" parce que j'ai horreur de ça. Et moi non plus je ne laisse pas de commentaire chez les autres, alors je peux bien fermer ma gueule.

Cet article n'est pas là pour faire la leçon aux autres (enfin, si, le prochain qui me parle de Vaste Blague je le dégomme) (j'aime bien parce que deux paragraphes plus haut je dis que je suis moins agressive qu'avant) (j'ai menti).
Je ne suis pas là pour dire :
- Postez des commentaires, vils ingrats.
- Vous êtes des moutons, vous parlez tout le temps de la même chose.
- Moi je suis un flocon de neige unique vous avez-vu ?
C'est pour m'expliquez moi. Pour que vous sachiez que ça ne va pas fort pour moi et que je n'ai plus le même entrain qu'avant.

Je suis aussi très stressée dès que je poste un article parce que j'ai souvent eu des commentaires très...exigeants. Je ne sais pas ce qu'on attend de moi, mais certaines critiques étaient tellement poussées ("t'aurais dû parler de ça, ça et ça, et moi j'aurais pas dit ça, et ne dis pas qu'il faut se reposer, c'est irrespectueux pour ceux qui se bougent, et ne dis pas qu'il faut se bouger, c'est stressant, enfin bon voilà de la matière à réflexion pour un second article") que ça me mettait littéralement à terre. Comment veux-tu avoir envie de créer quelque chose si tu sais que ce ne sera jamais assez bon ? Des conseils, oui. De la critique, pourquoi pas. De l'indulgence, s'il vous plait !
Le blog est devenu un stress.


Pourtant, je n'ai pas vraiment envie d'arrêter.
J'ai toujours un rêve d'adolescence lié à ce blog.
Et j'ai toujours quelque chose à dire, quelque chose à communiquer, quelque chose à apprendre aux autres.
J'ai toujours envie de parler de moi, de montrer ce que je fais, comment j'avance.
J'ai envie d'inspirer les autres.

Mais je crois qu'effectivement, j'ai besoin d'aide.
J'ai besoin de plus de soutien que de critiques.
Si vous avez quelque chose de positif à dire, n'hésitez pas à envoyer un message ou un commentaire. Ce genre de messages sont d'une puissance dont vous ne vous doutez pas.
J'avais décidé d'arrêter de bloguer quand un message positif d'une fille si gentille m'a redonné envie d'écrire et de me réaffirmer, de dire "eh, en fait je suis pas contente !" et de reprendre la main sur ce blog.

J'ai envie d'écrire. J'ai envie de partager. J'ai envie de progresser.
J'ai envie de trouver une façon de m'exprimer ici qui me correspondrait. De conseiller, mais aussi de montrer ce que j'aime et ce qui m'inspire.
J'ai envie de trouver un moyen de créer une chouette communauté.
J'ai envie de trouver des chouettes projets à mettre en place.
J'ai envie de trouver ma patte, de me créer une identité propre, de me démarquer.
J'ai plein d'envie mais surtout, je suis terrorisée.

Terrorisée à l'idée de me prendre un mur.
Terrorisée à l'idée de parler de ce qui me plaît vraiment.
Terrorisée d'être complètement moi ici, en fait.

Je vais reprendre le blog. Je vais à nouveau parler. Et je vais faire ce que je veux.
Je vais créer un groupe Facebook pour pouvoir créer une communauté de gens qui ont envie d'être fabuleux et de se kiffer.
Je vais parler d'astrologie, d'horoscope, de cristaux, de magie.
Je vais parler de maquillage, de mode, de chirurgie esthétique (OUI SANS DECONNER).
Je vais parler d'auto-kiffage et de fabulosité (à partir de maintenant ce mot existe).
Je vais parler des choses trop cools de la vie.
Je vais parler d'autres blogs.
Je vais vous tirer les cartes.
Je vais faire des vidéos.
Je vais faire des challenges Instagram.
Je vais faire ce que je veux, et ça va être super.

Alors si vous voulez en être, n'hésitez pas à me faire part de votre enthousiasme, à me suivre sur Instagram et Twitter pour suivre un peu l'avancée de ce projet, et à papoter papoter papoter !

J'ai commencé cet article déprimée, je le termine remotivée.

A bientôt !


15 comments :

  1. Oui oui oui moi j'ai trop hâte de lire tes futurs articles !! Je comprends ton flip, j'ai connu (et je connais encore) le même, mais j'essaie de ne plus le laisser se mettre en travers de mon chemin.. C'est tout un travail, c'est pas facile mais ça vaut vraiment le coup je pense. Les gens peuvent se montrer très exigeants voire impitoyables mais... mieux vaut proposer un contenu imparfait mais personnel que de ne plus l'ouvrir du tout, non ? Bon courage pour la suite :). (et juste au cas où ce n'était pas assez clair : moi j'aime ton blog et j'ai grave envie que tu le continues, si c'est aussi ce dont tu as envie of course !)

    ReplyDelete
    Replies
    1. Ouuuuh, merci <3 Oui, c'est vrai, il vaut mieux faire des mécontents que ne rien faire du tout, non ?
      (Je voulais m'abonner à ton blog mais comme c'est un google + je ne sais pas comment faire. Il y a un autre réseau social sur lequel je peux le suivre ?)

      Delete
    2. Carrément ! :)
      (pour mon blog il y a une page FB (https://www.facebook.com/3615-Non-binaire-1713573302245272/?ref=bookmarks) et un hellocoton (http://www.hellocoton.fr/mapage/3615nonbinaire). Pardon de te répondre 3 plombes plus tard !)

      Delete
  2. Désolée je commente moins aussi (mais je lus quand même ds l'ombre mais assidue...) ces critiques de la bloggo je les retrouve partout. Et je suis d'accord ;) fait ce que tu veux c'est ton blog.
    Et dire que t'as raté mon super article sur le no bra ;) (ceci est une joke de mauvais goût mais assumée )

    Fini quand même tes examens d'abord ;) et j'aimerai savoir quand tu fini histoire que je puisse venir en live te casser les pieds.

    Tu m'as manqué!!!

    ReplyDelete
    Replies
    1. Oui, je pense que tout le monde est un peu fâché avec les tendances sur la blogo, et paradoxalement, en disant que tout le monde fait la même chose...je fais pareil, hé hé hé !

      Delete
  3. Bon. Très clairement, j'ai fais partie des personnes qui ont été nulles avec toi et qui t'ont rabaissée avec des critiques vraiment trop pointues/exigeantes. Et j'en suis vraiment désolée. Tu as des tonnes de choses à apporter à tes lecteurs en étant toi-même et j'ai hâte de lire tes nouveaux articles.

    ReplyDelete
    Replies
    1. Vous avez toujours voulu bien faire et m'aider à progresser. C'était pas la façon qu'il fallait mais vous avez pas fait quelque chose de mal en soi. Après, tant que ça s'arrange, c'est le plus important.
      Il faut juste être plus indulgent :)
      C'est gentil de dire tout ça en tout cas.

      Delete
  4. Moi j'aime bien te lire, je ne suis pas forcément toujours d'accord avec ce que tu écris ou dans le même état d'esprit, mais je trouve que tu bloggues (je ne sais jamais comment conjuguer cet horrible verbe xD) avec sincérité. Je suis donc contente d'avoir un nouvel article :)

    ReplyDelete
    Replies
    1. Il ne faut pas toujours être d'accord, nous sommes tous très différents avec des intérêts et des façons de voir la vie différemment, avec des timings et chemins différents :) Et je pense que c'est comme ça qu'on élargit ses horizons et ses réflexions.

      Delete
  5. Je n'ai jamais cessé de te suivre, je te l'ai déjà dit, j'aime beaucoup ce que tu fais. Je trouve que tu es quelqu'un d'inspirant, vraiment. Alors continue, fais ce que tu AIMES et CE QUE TU VEUT; et j'attends avec impatience les articles à venir.
    Love <3

    ReplyDelete
  6. Je te suis depuis plusieurs années maintenant, et je suis toujours très contente quand je lis un de tes articles :) Je me suis attachée à toi en tant que personne (enfin, d'après ce que tu laisses paraître sur le net en tout cas, ce qui ne correspond pas forcément à ce que tu es dans ton entièreté bien sûr et c'est normal/sain!) autant qu'à ton/tes blogs, donc je suis contente que tu décides de ne pas passer la main !

    Parce que mine de rien, grâce à toi j'ai accepté que c'était possible d'aimer deux personnes différentes, j'ai eu envie de prendre soin de moi, je me suis d'avantage intéressée aux causes que tu cites plus haut, j'ai même appris à m'aimer relativement et à être ok avec ça.... Donc c'est avec plaisir que je te lirai à l'avenir ! :))

    mais avant tout, prends soin de toi & tâche de faire ce qui te plaît vraiment, tu ne dois rien à personne, sinon à toi même <3

    ReplyDelete
    Replies
    1. Merci pour ton message <3 Je pense que ce que je semble être sur internet est vraiment très différent de la réalité, oui ^^

      Delete
  7. Bonjour Anaïs, c'est le premier commentaire que je te laisse alors que je te lis depuis au moins 8 mois...
    Je suis contente que tu reviennes. Personnellement, l'astrologie, les horoscopes et la magie ne m'intéressent pas mais je lirai le reste avec plaisir. Courage pour cette fin d'année

    ReplyDelete
    Replies
    1. Tout ne doit pas t'intéresser, il faut de tout pour faire un monde, et j'espère que le reste te plaira :)

      Delete