Sunday, April 17, 2016

Vous êtes l'oeuvre d'art

tumblr

Je me suis souvent mis la pression au sujet de ma créativité. Suis-je assez créative ? Ne pourrais-je pas consacrer plus de temps à des activités artistiques ? Pourquoi ne suis-je pas aussi créative que les artistes que j'aime ?
Je pense que nous nous posons tous ces questions. Nous aimerions tous être des artistes, développer des talents, faire preuve d'une productivité créative étonnante.
Nous ne nous rendons pas compte que notre plus grand chef d'oeuvre est juste sous notre nez.
Enfin, c'est notre nez.
C'est nous.

J'ai entendu beaucoup de gens tatoués dire des choses comme "je vois mon corps comme une toile vierge, comme une oeuvre d'art", et je les trouve si proches de la vérité.
Notre corps est une toile. Mais pas seulement notre corps ! Notre vie est une peinture. Au moment où nous sommes nés, le prologue de notre existence a commencé à se narrer de lui-même.
Même si vous ne prenez jamais le temps d'écrire, de peindre, de dessiner, de sculpter, de composer. Même si votre vie est remplie de travail et de procrastination, vous êtes créatif. Vous avez ce minimum créatif en vous, à chaque instant. Par vous-même, vos pensées, vos réflexions, le simple fait que vous participiez au déroulement de ce monde.

L'un de mes écrivains préféré est Anaïs Nin. Elle ne fut pas connue grâce à ses romans, ce n'est pas son écriture qui lui a valu l'admiration, mais son journal intime.
Comme celui que vous avez commencé à 15 ans, comme celui que je tiens depuis mes 9 ans, comme celui que vous avez songé à écrire chaque dimanche après-midi. Un journal intime, commencé le jour du départ de son père sous forme de journal de bord jamais envoyé. Un journal intime sans aucune prétention à être publié un jour.
Ce n'est pas l'écriture qui a plu, ni le style, même si ceux-ci sont exceptionnels, mais sa vie. Ses aventures, ses sentiments, ses émotions, sa critique du monde, ses questionnements, ses anecdotes, tout ce qu'elle a vécu.
Le plus grand chef d'oeuvre d'Anaïs Nin fut son existence. Le simple fait d'être Anaïs Nin.

Pourquoi ne pas voir notre vie sous le même angle ? Comme une succession d'aventures, de sentiments fous, de rêves, de réflexions, même si tout cela n'est jamais couché sur le papier.
Si Anaïs Nin n'avait jamais appris à écrire, est-ce que sa vie aurait été moins passionnante ? Ses réflexions moins intéressantes ? Ses sentiments moins intenses ? Non. Son journal n'est qu'une trace partagée au lecteur.
Nous sommes tous des Anaïs Nin en puissance, nous sommes tous plongés dans la vie, dans notre propre existence, et pourtant nous nous sentons si peu exceptionnels.
Vous êtes exceptionnels, tous. Toutes ces petites choses qui font que vous êtes vous. Vous n'avez pas besoin d'accomplir de grandes choses, de sortir un best seller, d'avoir les cheveux bleus, pour être exceptionnels.

L'une de mes dernières découvertes fut le Carnet d'un amoureux trop maigre de Mr.Q. Ce qui m'a vraiment plu dans ces billets, ce ne fut pas le style du dessin (je n'ai jamais été fan de ce style-là, même si j'en apprécie beaucoup la délicatesse), mais juste...l'explosion d'émotions, les étincelles de quotidien qu'on retrouve dans ces histoires. Comme si le simple fait que Mr.Q soit, suffisait à donner toute la beauté de l'oeuvre. Je n'ai pas apprécié ses dessins autant que ceux-ci (même si j'ai adoré La Baignoire Magique), tout simplement parce que cette fois-ci, j'ai pu me dire "ce sont des sentiments réels d'une personne réelle. C'est hyper beau, c'est rêveur et pourtant très terre à terre, et c'est la vraie vie d'une vraie personne", et je trouve ça absolument parfait.

Un être humain est une machine si complexe. Personne ne vous cernera jamais et vous ne cernerez jamais personne. Et c'est fantastique. Les gens pourront se faire une idée de vous, pourrons avoir l'impression de bien vous connaître (on me dit souvent que je suis prévisible), mais il y a une infinité de choses en vous dont vous seul aurez une vague idée.

Vous voulez être créatif ? Vivez. N'ayez jamais honte de vous. Ne vous efforcez jamais de cacher qui vous êtes. Ne renoncez jamais à vos envies et vos passions. N'ayez aucun complexe. Prenez de la place. Faites-vous entendre.
Ne laissez personne, pas même vous, tuer votre créativité. Vous aimez lire des romans pour pré-ado alors que vous avez 30 ans ? Achetez-en plein ! Vous aimez acheter du maquillage alors que vos tiroirs débordent ? Le minimalisme ne doit pas forcément passer par vous. Vous voulez ouvrir un blog mais vous avez peur qu'on se moque de vous ? On s'en fout ! Vous voulez écrire des nouvelles érotiques ? Votre maman s'en remettra. Vous vous appelez Kim Kardashian et vous voulez laisser des photos de vous nues sur le net ? Mais qui a le droit, le simple droit, de vous dire que vous ne devriez pas ?
Stop le jugement des autres. Stop la peur. Stop les frontières. Stop, stop, stop !
Mae West a dit : "Tu ne vis qu'une seule fois, mais si tu le fais correctement, une seule fois suffit"
Vous êtes cool. Vous êtes des artistes 24h/24. Vous n'avez pas besoin d'être reconnus pour être de grandes personnes.

Parfois, je me sens...sans souffle, quand je pense à ce côté exceptionnel que nous avons tous, juste en étant nous. Il suffit de se regarder avec les yeux d'une personne amoureuse de nous : tout d'un coup, nous nous voyons sous un jour nouveau ; et bien je vous le dis : quelqu'un est certainement amoureux de vous et votre simple existence est à ses yeux exceptionnelle. Lorsque vous marchez, lisez, parlez, soupirez en classe, riez...
Adoptez ce regard.

Certes, je ne me sens jamais plus vivante que lorsque je change mon corps avec une nouvelle couleur de cheveux, un nouveau tatouage, un nouveau piercing. Que lorsque je diminue ma consommation d'électronique pour me plonger dans les œuvres des autres et que je m'inspire de leur propre créativité pour développer la mienne. Que lorsque j'écris juste quelques mots dans mon journal.
Et lorsque je travaille sur mon roman, je me sens si bien et si sûre de moi.

Mais chaque jour, dès mon réveil, j'essaie de prendre conscience de ce que je suis, de ma propre existence et de celle des gens qui m'entourent.
Le simple fait d'exister m'émerveille. Regarder un rayon de soleil qui a glissé sur mon ventre. Boire mon thé avec beaucoup de sucre, comme un bonbon. Être en amour avec tellement de personnes à la fois. Entendre mon propre rire. Explorer des petites facettes un peu atypiques de ma propre personne et dresser un tableau non exhaustif de ma propre individualité.

Apprenez à voir chaque petite chose du quotidien comme une expression de créativité enfouie timidement au fond de votre coeur. Quand vous décorez votre foyer, quand vous composez une assiette, quand vous vernissez vos ongles, quand vous choisissez une tenue le matin, quand vous composez un tableau "mood" sur Pinterest. Toutes ces petites choses, c'est vous qui les faites, et elles sont une manifestation de qui vous êtes.

Ne vous mettez pas la pression pour une question aussi chouette que la créativité ou l'art. Ne tuez pas votre propre existence en vous polluant de honte ou de gêne. N'hésitez pas à montrer qui vous êtes, ce que vous voulez, ce que vous aimez.
Vous êtes un vrai chef d'oeuvre.

2 comments :

  1. J'ai découvert aujourd'hui ton blog.Je suis également dans cette quête soi , d'aller au-delà des blocages, être dans son authenticité.Alors, je te dis merci pour tes mots.Beaucoup d'articles ont déjà étés lus aujourd'hui .Et puis franchement le nom de cerf à la menthe raisonne bien à mes douces petites oreilles.

    Bel envol Madame Mentholée :) .

    ReplyDelete