Sunday, February 21, 2016

Mauvaise journée ? Avez-vous vérifié toutes ces choses ?


English below


Nous avons tous des journées, surtout le dimanche, où on se lève et...ça ne va pas.
On se sent triste, peu motivé, ou on peut aussi être franchement déprimé.
Ce sont des jours un peu difficiles, voire parfois carrément impossibles à vivre.
Parfois, on ne connait même pas les raisons de notre tristesse, et pourtant la mélancolie est là.
Qu'on connaisse nos raisons ou non, on n'a envie de rien faire, on n'a même parfois même pas envie de rien faire...le simple fait d'Être nous paraît insupportable.

Mais pourquoi ?

En fait, nous avons besoin d'un certain nombre de choses pour nous sentir bien, et nous n'en avons même pas conscience.

Notre premier réflexe lorsque nous voulons nous sentir bien est de rester en pyjama toute la journée, manger de la nourriture riche et grasse (communément appelée "comfort food"), et larver dans le canapé sans autre espoir d'activité.

Mais c'est une erreur (je suis super catégorique, ça fait un peu peur). Même si un peu d'indulgence ne fait pas de mal le soir, adopter ce genre de comportement toute la journée peut vous faire plus de mal que de bien.

D'où votre impression de mollesse, votre manque d'énergie, et votre lassitude.

Alors si vous vous retrouvez dans une de ces journées de lassitude absolue, sans envie de rien, sans motivation, sans joie, vérifiez les points de cette liste : vous pourriez booster votre humeur en une heure à peine.

1. Avez-vous bu assez ?

Il est 14h, vous êtes chez vous, allongé dans votre canapé, et...vous vous rendez compte qu'en effet, vous n'avez pas bu une goutte depuis le lever du jour, à part une tasse de café.
Vous êtes certainement déshydraté (ça va vite, ces choses-là), et la déshydratation entraîne plein de petits soucis comme un manque d'énergie, une santé affaiblie, et une impression de "cerveau dans la mélasse". Comme si vous ne fonctionniez qu'à moitié, comme si vous étiez un peu cassé.
Courrez boire un grand verre d'eau (pas de soda, pas d'alcool, pas de café) ou faites-vous une grosse tasse de thé. Huilez-moi ces systèmes !
Vous aurez tout de suite l'impression d'y voir plus clair, de penser plus facilement, et votre corps vous paraîtra moins lourd.


2. Avez-vous mangé quelque chose de sain ?

Vous n'avez jamais remarqué à quel point on se sent bien quand on a mangé quelque chose à la fois de sain et de nourrissant ? Personnellement, lorsque je me trouve dans un jour où je me sens incapable de faire quoi que ce soit, quand je me sens molle, incapable, stupide, il me suffit de manger une bonne assiette de quinoa, épinards et poulet végétarien (oui, du poulet végétarien, nous vivons dans un monde merveilleux) lors de mon mon repas de midi pour me sentir mieux tout de suite, plus énergique et en même temps plus légère.


3. Vous êtes-vous lavé et habillé ?

Oui, je sais, lorsqu'on est déprimé on a davantage envie de rester toute la journée en pyjama, enveloppé dans un gros peignoir. mais n'avez-vous pas remarqué qu'il est beaucoup plus agréable de se changer après tout une journée passée en vêtements de ville ? On enlève nos vêtements cintrés, nos bijoux qui nous pèsent, notre soutien-gorge, nos chaussures...et on se glisse vite dans un pyjama bien large et confortable. Comment voulez-vous profiter de cette extraordinaire sensation si vous restez toute la journée dans les mêmes vêtements ?
De plus, quand je suis déprimée, j'ai tendance à me sentir trop à l'étroit et nauséeuse dans mes vêtements de nuit. J'étouffe, je transpire...
Dans ces cas-là, une bonne douche et de nouvelles fringues peuvent m'aider à me sentir plus fraîche, productive et capable en un rien de temps !


4. Avez-vous pris l'air ? Avez-vous bougé ?

Sur l'échelle descendante de l'effort, nous avons :
- Faire du sport
- Aller se promener une dizaine de minutes
- Sortir dans le jardin
- Ouvrir une fenêtre
Prendre l'air, bouger un peu, faire une activité physique légère, renouveler l'air de chez vous, tout ceci sont des moyens variés de vous sentir bien mieux. Votre environnement vous paraîtra plus frais, moins lourd.

Il y a également d'autres trucs que vous pouvez faire pour vous sentir bien : prendre vos médicaments, parler à quelqu'un, faire une activité que vous aimez tout particulièrement.

Toutes ces choses sont absolument basiques et j'en conviens. Je vous donne des conseils absolument bateaux, mais je pense qu'il est important de souligner leur potentiel lorsque le moral n'est pas là. Tout le monde ne fait pas le rapprochement entre santé et moral : généralement, quand le corps va, tout va. Il est donc important de prendre soin de vous et de parfois adopter une attitude saine, même si, on est d'accord, rester dans le canapé en mangeant un gratin dauphinois, c'est plus rigolo.

Trouvez l'équilibre entre ces deux attitudes, sachez choisir selon la situation. Personnellement, je préfère adopter des réflexes sains dès le début de la journée pour me maintenir en forme pour accomplir tout ce que je dois faire (aller en cours, prendre note soigneusement, écrire sur mon blog, faire mon sport, réfléchir clairement), et réserver une attitude plus cosy le soir, quand vient le moment de me détendre.

En arrêtant la lecture de cette article, je veux que vous ayez cette nouvelle carte en main : à chaque instant de mollesse et de déprime (légère), vous avez les moyen de "rebooter" votre corps et de vous sentir mieux.

Ces temps-ci, il y a une véritable mode du "je me laisse complètement aller" : faire du sport, manger sain, prendre soin de soi est devenu un gros mot. J'aime cette nonchalance et ce relâchement ! On se met beaucoup moins de pression en général et c'est très bien ! Mais parfois, votre corps, votre esprit réclame ce soin, cette attention. N'hésitez pas à la lui donner, votre humeur pourrait changer en quelques minutes !

J'espère que ce conseil vous aidera et que vous passerez une très bonne semaine.


Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à liker la page Facebook du blog ou à me suivre sur Hellocoton,Instagram ou Twitter.
A la semaine prochaine !

Images de tumblr et d'Amber Gray for Marie Claire China




7 comments :

  1. Tu as raison, parfois il suffit de sortir de l'état larvaire, de prendre une douche et de boire un grand verre d'eau pour que ça aille mieux, mais ça paraît tellement simple qu'on n'y pense pas.
    Enfin bref, merci pour ton article =)

    ReplyDelete
  2. Need poulet végétarien! Où est-ce que tu trouves cette merveille de l'agro-alimentaire ?
    (ps : après avoir lu cet article, je me suis habillée, j'ai fait un petit WO de 7mn, et j'ai bu du thé, et de l'eau. merci maman!)

    ReplyDelete
  3. Pour la flotte je confirme! Depuis que je bois minimum un litre d'eau par jour je suis moins larvaire. Ne pas zoner toute la journée en pyjama ça fonctionne aussi. Que des bons conseils quoi ^^

    ReplyDelete
  4. Je plussoie à fond pour ce qui est de prendre le frais ! Quand je suis dans un état larvaire très avancé je ne vais généralement pas jusque me bouger mais ouvrir ma fenêtre ou sortir dans le jardin et sentir un peu le vent et le soleil sur sa peau réveille les sensations et reboost complètement. Pareil pour ce qui est des fringues : dur d'être éveillé en fringues de nuit... Petits détails certes mais essentiels ! (Ceci dit, quand je suis en état larvaire, le plus dur n'est pas d'en sortir mais d'avoir la volonté d'en sortir)

    ReplyDelete
  5. J'apprécie beaucoup ces petits conseils. Comme tu le dis c'est "bateau", mais les entendre à nouveau, ça fait toujours du bien :)

    ReplyDelete
  6. Encore un article plein de bons conseils, ils ont peut-être l'air "simples", certes, mais si l'on parvenait à se les remémorer à chaque instant larvaire de notre vie, on serait bien plus productifs pour nous-mêmes... Merci pour cette bienveillante piqûre de rappel !

    <3

    ReplyDelete
  7. Un truc simple qu'on peut vite oublier aussi, c'est l'aération de son logement. Ça m'a posé problème à une époque, je n'ouvrais presque jamais mes fenêtres et je me suis rendu.e compte que ça me provoquait des maux de tête et des lourdeurs régulier.es.

    ReplyDelete